LA COURNEUVE, 2019
TROIS VARIATIONS SUR L'AMITIÉ

un projet des jeunes du lycée Jacques Brel

Ahrthy Balamurugan, Anass Bardouni, Amel Battouche, Sofiane Bouyahmed, Abdoullah Camara, Florence Chen, Lina Chen, Aminata Diakité, Béatriz Florindo, Hélèna Florindo, Edouard Daniel Ghit, Lucas Goddet, Yanis Hamas, Hussain Ijaz, Sana Khalifa, Lojith Kulasekaram, Samy Limame, Andreas Lopez, Ifthar Mahin Aboo Backer, Anis Marref, Hana Matgaoui, Jerance Michael, Wassem Mouigni, Yousra Ousaid, Ilyes Selhami, Rokia Sidibé, Mickail Talaouanou, Karim Traoré, Ahcene Yahiaoui, Elyas Zeid,

et Barbara Alhomme et Françoise Cespédès, enseignantes référentes

réalisé par Louidgi Beltrame

Le groupe de lycéens s’est emparé d’un sujet qui les rassemble : l’amitié. Celui-ci est apparu lorsqu’ils se sont interrogés sur leur ville, La Courneuve, et sur les trajets qu’ils y effectuent quotidiennement. Avec l’artiste Louidgi Beltrame, ils ont développé trois variations autour de l’amitié et du collectif, ses enjeux à l’adolescence, entre crises et réconciliations, au sein d’un territoire en pleine mutation.

Les lycéens ont d’abord réfléchi sur des images évoquant pour eux l’idée du collectif, puis, avec Louidgi Beltrame, sur la modernité et le développement urbain de leur ville, notamment à partir du film de Jean-Luc Godard Deux ou trois choses que je sais d’elle, tourné il y a plus de cinquante ans, en 1966, à La Courneuve alors en pleine construction.

Après ce travail préparatoire, les jeunes ont été invités à filmer avec leurs téléphones des lieux de la ville qui leur ressemblent, des lieux qu’ils fréquentent, voués ou non à disparaître à cause des rénovations urbaines en cours. À l’issue de ces repérages, trois lieux, la cité Verlaine, le parc de La Courneuve et le Lycée Jacques Brel, se sont dégagés, et c’est ici, dans ces lieux qui les rassemblent, que les jeunes ont pu écrire et développer ces séquences autour de ce sentiment fort qui les a fédérés.

"Le choix de la fiction a été évident pour nous, ce sont les images qui nous entourent, des codes que nous connaissons.
La fiction comme les lieux choisis racontent ce que nous vivons et ce que nous sommes, mais de façon décalée en nous sortant de notre quotidien.
"

Yousra O.

DIFFUSION

  • L’avant-première publique a eu lieu lors de l’exposition des créations réalisées par les jeunes de La Fabrique du Regard à La Fémis, le 7 juin 2019. De jeunes ambassadeurs du projet sont revenus avec Louidgi Beltrame sur le contenu de cet atelier et leur expérience de tournage : ils ont principalement expliqué le choix de la thématique et de la forme du film - trois séquences développées par groupe selon les lieux repérés et filmés par les jeunes eux-mêmes.

"Grâce à ce film, j’ai maintenant envie de parler à voix haute."

Arthy B.

DSC_8389.jpg

Pour voir le film en intégralité, écrivez nous : ici

Ce projet a été réalisé dans le cadre du programme QUE FAIRE ?, proposé par LE BAL / La Fabrique du Regard,

avec le soutien de l'Agence nationale de la cohésion des territoiresla Fondation AG2R La Mondialela Fondation Paris Habitat, la Fondation SUEZ, le Fonds de Dotation du Grand Paris Express

et le Cercle des 100 Amis Mécènes du BAL

LOGO-FABRIQUE-LE BAL-blanc copie.png