IVRY-SUR-SEINE, 2018
SARAH, REVIENS ! 

un projet des jeunes de la Maison de quartier Centre-ville Gagarine

Carine Abane, Jawad Allazkani, Karam Allazkani, Aïssatou Bah, Yakout Benabas, Fella Benabas, Sarah Berethe,

Mimoun El Halba, Abdelsalem El Halba, Melvin Girier-Dufournier, Saïd Hiddine, Houssameddine Houat,

Fady Nasser, Tebra Nasser, Victor Prieur Marnier,

et Mona Benchaouche, référente de la Maison de quartier Centre-ville Gagarine,

réalisé par Fanny Liatard et Jérémy Trouilh

en coproduction avec Haut et Court

Sarah est la cible d’un cyber-harcèlement ; alors elle s’enfuit dans la forêt, seule. Un groupe d’adolescents se lance à sa recherche. À partir de cette situation, les jeunes de la maison de quartier, en collaboration avec les réalisateurs Jérémy Trouilh et Fanny Liatard, ont développé une fiction par laquelle ils témoignent de la difficulté d’affirmer sa différence à l’ère numérique. 

"Tu sais Sarah, moi aussi j’avais ça quand j’étais petit, les gens ils se moquaient de moi parce que j’étais petit, donc je comprends que tu puisses mal le prendre, que ça puisse te blesser, mais Sarah, s’il te plaît, reviens !

voix-off, extrait du film

 

C’est d’abord par le visionnage de films courts – Guy Moquet, de Demis Herenger, Journée d’appel, de Basile Doganis, notamment –, lors d’une soirée ciné-club organisée avec la maison de quartier et les réalisateurs, que des jeunes de 12 à 28 ans venus y participer ont pris conscience de la capacité des images de fiction à créer du sens et un discours sur des sujets qui les concernent.

Lors des ateliers de création qui ont suivi, s’est manifestée la volonté du groupe d’écrire un film sur un sujet propre à leur génération : l’utilisation massive des images sur les réseaux sociaux. Avec les réalisateurs, ils ont alors développé une fiction, l’histoire de l’adolescente Sarah, victime de cyber-harcèlement, qui prend la fuite, déclenchant la mobilisation d’un groupe d’adolescents

de sa cité pour la retrouver.

"Nous utilisons et voyons des images circuler constamment dans nos quotidiens : ce que nous avons voulu montrer c’est une des dérives possibles, déjà vécues par certains, et dont nous devons tous être conscients afin de trouver des solutions ensemble."

Jawad E.

DIFFUSIONS
 

  • Sarah, reviens ! a été projeté en avant-première au cinéma Le Nouvel Odéon en présence des quinze jeunes participants, de l’équipe du film et des partenaires du projet. Un échange animé par la journaliste Emilie Chaudet (France Culture) avec les jeunes, les réalisateurs ainsi que Nathalie Dupin (sociologue) et Justine Atlan (directrice générale de e-Enfance), a suivi la projection, abordant notamment les thématiques du cyber-harcèlement et de l’acceptation de la différence, au cœur du film.

 

"Ce qui est très fort dans le film, c’est la façon dont il y a une prise de conscience collective, il y a un effort du groupe qui fait communauté pour retrouver Sarah. Je trouve ça très juste, cela témoigne de l’importance de l’entourage dans ce genre de situations que l’on croise malheureusement souvent. "

Nathalie Dupin, sociologue

 

  • Mars 2019 : projection de Sarah, reviens ! dans le cadre du festival Ivry Motiv', avec d'autres films réalisés par de jeunes Ivryens.

  • Mai 2019 : présentation du film au Short Film Corner, marché du film du Festival de Cannes. 

  • Juillet 2019 : carte blanche au programme QUE FAIRE ?, et projection de Sarah, reviens ! présenté par plusieurs jeunes participants du projet, suivie d’un échange avec le public.

  • Décembre 2019 : sélection lors du 38ème Festival Tous Courts d’Aix-en-ProvenceSarah, reviens ! a été projeté lors de trois séances pour des collégiens de la région, présentées par deux jeunes du projet et une personne de l’équipe La Fabrique du Regard.


--------​

5 S_DSC6765.jpg

LA PRESSE EN PARLE

  • "Un court métrage magistral. [...] 'Un adolescent n'a pas forcément conscience de ce problème lorsqu'il utilise les réseaux sociaux. C'était bien que ça soit des ados, avec leurs mots, qui les alertent sur le sujet' explique Karam, l'un des jeunes auteurs et acteurs du film." Philippe Gril pour Ivry, ma ville, novembre 2018.

--------​

Pour voir le film en intégralité, écrivez nous : ici

Ce projet a été réalisé dans le cadre du programme QUE FAIRE ?, proposé par LE BAL / La Fabrique du Regard,

avec le soutien de l'Agence nationale de la cohésion des territoiresla Fondation AG2R La Mondiale, la Fondation SUEZ

et le Cercle des 100 Amis Mécènes du BAL

LOGO-FABRIQUE-LE BAL-blanc copie.png